1869385b057010b940143bc693971d7c5ab2e03d3a2b73df31ce84987aaec835_1042778_450_1326097

 La semaine dernière, j’ai laissé plusieurs d’entre vous face à une grande question « C’EST QUOI DES TAKOYAKI ?! ». Les plus futfuts ont cherché sur google et les flemmards se sont dit « qu’ils verraient bien la semaine prochaine ! ».

Les Takoyaki sont en fait des petites boules de pâtes avec à l’intérieur du POULPE ! Très prisés au Japon, on trouve toujours des petites échoppes qui en vendent lors des Matsuri (festivals) en particulier dans la région du Kansai (zone d’Osaka, Kyôto, là ou ils sont les meilleurs !).

 

Blog01

On s’est donc organisé une petite soirée autour de la machine à Takoyaki Dimanche dernier avec les colloc’ et quelques-uns de leurs amis on a dû tenir à 12 dans la micro-cuisine. Intriguée par ce met venu d’ailleurs, j’ai attentivement regardé la préparation : farine à Takoyaki, eau, œufs, choux, gingembre japonais et un truc croustillant qui sentait les croquettes pour chat au poisson ! Des ingrédients relativement normaux sauf le dernier qui mènent à penser que ce serait facile à reproduire en France (si l’on possède la machine adéquate). Les morceaux de poulpe ne sont ajoutés qu’au moment où la pâte commence à cuir dans la machine.

C’est alors qu’arrive la partie la plus technique de la préparation : faire en sorte que ces petites boules cuisent de partout ! C’est un savoir qui ne peut s’acquérir qu’au bout d’une longue pratique … l’art de retourner les Takoyaki ! Visualisez la photo : armé d’un petit pic en bois vous devez glisser ce dernier en dessous de la pâte pour atteindre la zone cuite et tenter de retourner le Takoyaki sans le détruire en mille morceaux

PRENEZ GARDE lorsqu’enfin vous souhaitez l’ingurgiter : l’intérieur est encore plus brûlant que l’enfer …

 

Blog02

 Plus on avançait dans la soirée, plus les Takoyaki (signification littérale « poulpe grillé ») ressemblaient de moins en moins à des Takoyaki on a fini par mettre des saucisses à l’intérieur, puis du fromage, puis du curry ! Palme d’or au mélange Saucisses-curry. Après avoir ingurgité ces N’importe-quoi-yaki, Shun nous a branché sur un Pierre-Feuille-Ciseaux pour décider de qui choisirait son dessert en premier ! Ayant un niveau extrêmement élevé après toutes ces années de pratiques auprès les enfants du Centre de Loisirs et surtout beaucoup de chance, j’ai vaincu tous mes adversaires haut la main !

 

zyanken

Soirée multi-langage : entre le japonais, l’anglais, le français et même le russe, j’ai fait un sacré tour du monde linguistique ! Nos deux nouveaux colocataires sont bien plus sympas et disponibles que les précédents ! C’est vraiment un plaisir de pouvoir échanger avec autant de personnes !

Comme cette soirée fut une vraie réussite, nous avons rempilé sur une Crêpes Party le vendredi suivant merci à moi-même qui, dans un moment d’orgueil et de patriotisme soudain a déclaré que « les meilleures crêpes venaient de France »

 

En plus de ces deux soirées à la Share House, j’ai de nouveau souhaité aller à une rencontre Franco-Japonaise organisée par Bonjour-Tôkyô et CETTE FOIS j’ai trouvé l’endroit où se passait cette fameuse rencontre ! Je ne peux que conseiller aux personnes séjournant à Tôkyô d’aller à ces soirées : en plus des boissons à prix cassées, vous avez l’opportunité de rencontré ENORMEMENT de gens (français et japonais) aux parcours très différents ! J’ai discuté avec des gens en vacances, d’autres en Working Holidays (comme moi !), des japonais m’ont aussi utilisé comme prof de français pour des exercices qu’ils ne pigeaient pas les gars, j’suis venue pour m’amuser ! Pas pour vous faire un cours … #relous.

Vous l’aurez compris, j’ai pas mal fait la fête cette semaine !

 

76582261

 

Entre deux verres de liqueur de cerise, j’ai quand même trouvé le temps pour aller enfin m’acheter un TELEPHONE ! Je pense écrire un article sur ce sujet dans peu de temps pour donne un coup de pouce aux personnes en galère le Japon, pays des forfaits exorbitants qui ne prennent pas en compte les appels et sms et qui oblige les clients à signer un contrat de deux ans

 

156

Pour faire court, sachez que j’ai obtenu un téléphone HUAWEI dernière génération (G6-L22), que mon contrat est de minimum 7 mois et que je paye durant les six premier mois l’équivalent de 47€/mois (15€ de forfait et le reste pour l’achat du téléphone neuf). Gardez en tête que j’ai fait une affaire ! La plupart des japonais ET des occidentaux avec lesquels j’ai pu parler payent en moyenne 40€ rien que pour leur forfait !

Même si j’ai dû aller à l’autre bout de Tôkyô, dans le quartier chinois, que 3 conseillers se sont succédés lors de l’explication du contrat, que ces mêmes conseillers n’arrêtaient pas de faire des allers-retours pour prendre un papier manquant/faire une photocopie/demander confirmation au Boss pendant ce temps moi j’piquais des bonbons dès qu’ils avaient le dos tourné !, je suis quand même extrêmement fière de Moi-Même pour avoir su dégotter la meilleure offre du marché !

 

Blog04

 

La grande visite de cette semaine fut celle du Meiji-jingû et de son parc situés dans les alentours d’Harajuku. La journée était magnifique juste des rafales de vent à décoller les perruques : Tôkyô se prenait alors les vents arrières de tempêtes sévissant sur l’ile d’Hokkaidô et j’ai déambulée pendant DES HEURES dans l’immense parc en vrai j’me suis paumé … A bout de pieds j’me suis pausée dans l’herbe avec ma liseuse pour bouquiner 1h avant de repartir à la découverte des lieux et essayer de trouver la sortie.

.

Pour me trouver une coque de portable digne de ce nom, j’ai cherché dans les grands magasins d’électronique dé-taxés de Shibuya et d’Akihabara. Au Japon, il faut savoir que la plupart des magasins ajoutent une taxe au prix affiché en boutique (taxe sur la consommation ou je n’sais quoi). Pour moi qui ne suis pas habituée, c’est relativement emmerdant …

« Whaou ! 6 pommes à ¥398 ! Ca c’est une affaire ! Allez hop, j’les prends ! »

« Bonjour, ¥429 ! »

« … taxes de m*rde … »

Oui, je suis aussi relativement radine …

Pensez à vous rendre dans les enseignes dotés de la mention « Free-taxe » …

 

japan_tax_free

.

Sachez enfin que cette semaine, j’ai testé l’heure de pointe japonaise !

.

 

images-6

J’attendais le train aux alentours de 18h45, tranquillou à la station Akihabara, ravie de ma jolie jaquette de portable QUAND SOUDAIN ! Me voilà propulsée à l’intérieure de la rame de train par une horde de japonais rendus hystériques par l’angoisse de se voir délaissé sur le quai ! Bon … jusqu’ici je pouvais encore gigoter et m’accrocher aux barres du train, mais voilà qu’arrive l’arrêt Ueno. Et là … là c’est la fin de tout …

Vous visualisez l’heure de pointe Parisienne ? A peu près l’équivalent lorsque je suis montée dans la rame à Akihabara. Maintenant, imaginez l’arrêt Ueno comme Châtelet-les-Halles à l’heure de pointe et faites rentrer TOUTES LES PERSONNES sur le quai dans le train déjà BONDE !

Toujours pas compris comment autant de monde est parvenu à se caser dans cette rame o.O

C’est là où je remercie toutes les puissances divines de l’humanité d’être grande et d’avoir pensé à mettre mes compensées le matin même : permet de dépasser tout le monde d’une tête et de ne pas mourir asphyxiée ! Ah, et aussi de faire peur à la Madame qui me filait des coups de sac *regard noir de la mort qui tue*

~

Enfin, pour finir en beauté, je me suis rendue à un feu d’artifice japonais à Akabane samedi soir. Sans rire, niveau pyrotechnie, on est vraiment des guignols en comparaisonQUARANTE-CINQ MINUTES de feu d’artifice ! Avec des trucs de dingues : serpentins, énormes explosions, encore plus de couleurs qu’à la Gay-Pride, des cœurs et des Hello Kitty dans le ciel, un bande sonore en phase avec les explosions … et tout ça pendant quarante-cinq minutes °o° (d’après Moe&Shun, les feux d’artifices durent au minimum 30minutes et les meilleurs sont durant l’été). Plusieurs japonais sont partis avant la fin en mode blasés alors qu’il y avait un opéra lumineux dans le ciel !

Jamais plus je ne regarderai un feu d’artifice de la même manière !

188

 

La semaine prochaine : arrivée d’une nouvelle colloc’, je ne serai plus toute seule dans ma chambre !

De nouvelles visites et soirées prévues à travers Tôkyô !

.