Depuis quelques jours, je peux enfin répondre à une question que me pose immanquablement chaque japonais que je rencontre :

« Quel est ton endroit préféré à Tôkyô ? ».

Avant, je minaudais : « Oh, eh bien j’aime beaucoup Ueno avec son parc ses pauvres pandas enfermés dans des micros-cages, Akihabara est sympathique aussi avec un bruit infernal dû aux Games Center et autres magasins piles électriques et je trouve Ginza très impressionnant surtout ses prix exorbitants. Mais à présent, j’ai ENFIN trouvé mon quartier coup de cœur !

ODAIBA

.

210

Installé sur une île totalement artificielle, Odaiba est en quelques sortes la zone de vacances des Tôkyôïtes : en plus de regrouper une tonne de magasins en tout genre (rappelons qu’ici le shopping est un sport national !), Odaiba abrite aussi quelques parcs à thèmes et dispose d’un très beau front de mer faisant face à la Capitale ! Il faut dire que j’ai visité cette ile artificielle dans des conditions optimales : ciel sans nuages, 23°C sans humidité, en semaine. Hypnotisée par la vue de la baie, j’ai parcouru la moitié Nord-Ouest-Sud d’Odaiba avec mes petits pieds en BALLERINES, je suis une warrior ! Rien de plus agréable que de déguster son bentô les pieds dans le sable face au Rainbow Bridge de Tôkyô !

A l’origine, je m’étais rendue à Odaiba pour expérimenter mon tout premier Onsen (source chaude). L’île dispose en effet d’un grand complexe, le Oedo Onsen Monogatari, avec bains, massages et boutiques, le tout dans une ambiance « Edo » (Japon des années 1800). J’avais rendez-vous avec deux françaises, Sarah&Margaux, rencontrées lors de la soirée de Bonjour-Tôkyô ! Pour tout avouer, j’étais un peu angoissée de me rendre seule là-bas : pour ceux qui ne le savent pas encore, les Onsens Japonais sont des endroits très agréables où l’on se détend dans une eau à 40°C complètement A POIL !

 

106976933_o

Oui, oui, vous avez bien lu : à poil ! Bon, ce premier Onsen était un peu spécial vu que c’était un complexe assez imposant j’ai eu l’impression d’entrer dans l’établissement thermal du film « Le Voyage de Chihiro », mais aucun signe de Yubaba … A l’entrée, on vous donne un bracelet qui servira à facturer vos dépenses à l’intérieur, vous devez ensuite choisir un yukata (kimono léger) à revêtir dans le complexe. Premier truc étrange : pas de cabine pour se déshabiller et mettre son beau yukata : pour vous donner une image, c’est comme si vous vous changiez devant votre casier à la piscine avec un gosse jap’ qui te fixe avec des grands yeux parce que t’es occidentale … riposte par un regard *j’vais t’manger si tu rgardes pas ailleurs gamin !*

Vêtu à la japonaise, vous entrez alors dans la zone des boutiques : tout un petit village reconstitué dans le style de l’ère Edo, comme si vous circuliez dans un autre espace-temps ! Mais c’est avant tout pour les sources que je suis venue ! Ni une, ni deux, voilà que je me dirige dans la zone des bains pour femmes et PAF direct dans l’ambiance avec des dizaines de japonaises en tenue d’Eve (de 5 à 90 ans !). Il y a plusieurs petits détails avant d’entrer à proprement parlé dans l’eau, je pense y consacrer un article pour aider et préparer les futurs baigneurs ! Pour faire court, sachez que 40°C c’est quand même SACREMENT CHAUD ! Au bout de 10 minutes dans un bain, la tête commence à tourner et j’ai viré rouge écrevisse ! Heureusement il y avait un bassin d’eau froide à proximité pour faire redescendre la température j’y entrais petit à petit quand une Mamie japonaise m’a soufflé en plongeant quasiment dedans ! Respect éternel …

 

Blog2

Il y avait plusieurs sortes de bains avec des eaux différentes (huileuse, laiteuse, intérieur, extérieur, à bulles …) Tout testé ! Ajoutez à cela le hammam et le sauna, vous obtenez une fin de journée de détente absolue. On se fait relativement vite à la nudité, même si les 20 première minutes sont assez bizarres …

En tout, je suis resté dans le complexe de 15h à 21h (avec une ballade dans une rivière spéciale massage des pieds, 3h30 dans l’eau et un repas dans le village intérieur) et l’ensemble m’a coûté ¥4110 (soit environ 30€, comptez 18€ l’entrée).

 

228-1

Cette petite après-midi détente m’a fait énormément de bien vu que je parcours Tôkyô comme une dératée de long en large ! Ces derniers jours, j’ai surtout visité le sud, notamment la Tour de Tôkyô (pâle imitation de notre Tour Eiffel) avec ses 332m de haut okay, elle à 7m de plus que la tour Eiffel, par contre niveau largeur elle est BIEN plus petite ! Si j’étais japonaise, j’me la pèterai pas trop … A mon grand regret, il était impossible d’utiliser les escaliers pour la gravir ! Obligée de raquer pour faire toute l’ascension en ascenseur. Ca perd quand même pas mal de son attrait …

Note : Les hôtes et hôtesses de la Tour sont un petit peu flippants : ils sont entre cinq et dix autour des ascenseurs et à chaque fois qu’il y a un changement avec l’ascenseur, il y a un changement d’hôtes/hôtesses. Vous avez droit à la petite phrase rituelle « désolé pour l’attente » avec un sourire limite psychopathe.

Note 2 : il y avait une sorte d'expo-attraction One Piece au rez-de-chaussée mais le prix était exorbitant : ¥3200 ! 

Une fois arrivée au dernier étage, désespoir suprême : trop de nuages et de pollution IMPOSSIBLE DE VOIR LE MONT FUJI ! Tant pis, je reste un quart d’heure à regarder les environs : Tôkyô ne semble pas avoir de limites ! Impossible de voir quelque chose de similaire aux Plaines de France bordant Paris. cette urbanisation à quelque chose de terrifiant …

248

La palme du plus beau parc de Tôkyô revient sans conteste aux Hama-Rikyû Gardens situés dans les environs de la Tour de Tôkyô ! De tous les nombreux parcs que j’ai pu visiter dernièrement, celui-ci avait une esthétique japonaise particulièrement soignée : la taille des arbres, les lacs, la scénographie du paysage, l’ensemble parsemé de ravissantes Maisons de Thé ! Une ambiance zen et un régal pour les yeux ! prenez toutefois garde aux deux ou trois chats vicelards qui vous suivent subrepticement et dès que vous tentez de les approcher, se barrent en courant …

 

Du côté de la Share House, une nouvelle soirée bouffe cette semaine : pour l’arrivée de notre nouvelle colloc’ Saori (qui partage ma chambre), nous avons organisez une Gyoza Party à la base les gyoza c’est chinois, mais bon … A cinq nous nous sommes enfilés 75 gyoza fait maison cours de cuisine par Chef Shun et Chef Moe ! l’ensemble accompagné d’un cocktail guadeloupéen du rhum, du citron et de la goyave qui trainent ? Laissez faire Maîtresse Graine ! Elle vous transforme ça en boisson du bonheur Pour finir cette soirée, j’ai sorti mon Dobble (jeu de société) et ils ont ADORE ! Bon … par contre si tu veux gagner à ce jeu, il faut très vite apprendre les mots en japonais …

 

Blog3

« BONHOMME DE NEIGE ! »

« Pas l'droit au français !!! »

« Eto … eto … YUKI DARU- »

« YUKI DARUMA !!!!!! »

Ma colloc’ de chambre est une vrai perle et oui je lui ai rendu son matelas ! Combien d’entre vous m’ont posé cette question ?. Saori revient d’un an de PVT/WHV en Australie et souhaite maintenant travailler à Tôkyô. Niveau horaires réveil/coucher, nous sommes parfaitement syncro’ et elle est une des rares à m’aider pour le ménage ALLELUJAH ! Bon par contre, vu qu’elle reste au moins 6mois à la Share House, elle a débarqué avec une valise et 3 cartons 1x1m et des tonnes d’affaires ! un peu envahie par la masse de fringues

 

Blog4

De nouvelles rencontres cette semaine, notamment avec Romain Godeau autour de mon tout premier Kaiten Sushi (sushis sur tapi) made-in-japan ! RIEN A VOIR AVEC CEUX DE FRANCE ! Jamais plus je ne mangerai chez Planète Sushi … Du poisson fondant, un riz au goût extraordinaire, six sauces différentes et le wazabi LE WAZABI ETAIT INCROYABLE ! Me suis pas privé rien à foutre j'ai perdu 4kg en 4 semaiiiiiines : 16 sushis et deux desserts pour seulement 9€ ! Une excellente soirée durant laquelle j’ai découvert le quartier du Kabukichô et ses innombrables établissements d’Hosts ainsi que le DécaBar Z dans une ambiance Halloween ! De nouvelles têtes françaises avec Adrien, Romuald, Quentin et Zoe et toujours plus de partages d’expériences de voyages à travers le Japon et le Monde !

La semaine prochaine, ne manquez pas mes derniers jours à Tôkyô et mon départ pour les montagnes de Nikkô !