076

La culture gastronomique japonaise est l’une des choses les plus amusantes à découvrir lors d’un voyage dans l’archipel ! Si vous êtes un tantinet curieux et prêt à expérimenter de nouvelles saveurs, vous allez être servit ! Par bien des aspects, la cuisine japonaise diffère, voire parfois s’oppose, à la culture gastronomique française.

Par exemple, l’un des éléments les plus important lorsque l’on s’apprête à se mettre aux fourneaux est la qualité des ingrédients utilisés. Beaucoup de plats japonais nécessitent des ingrédients crus (viandes ou poissons en sashimi, œufs, légumes etc …), le goût et la qualité jouent donc un rôle essentiel dans la réussite du plat.

 

425

En France, nous sommes de grands adeptes des sauces et jus mijotés à feu doux pendant de longues heures. Les japonais sont pour leur part habitués aux « soupes » et « bouillons ». Ces derniers font partie intégrante des repas ; ils ne se résument pas seulement à l’eau dans laquelle ont fait bouillir les légumes ! On y ajoute généralement un peu de sauce soja par-ci, un peu d’huile de sésame par-là, quelques épices et le résultat est une délicieuse soupe qui réchauffe tout votre estomac !

Pour agrémenter leur soupes et bouillons, les japonais disposent donc d’un arsenal de sauces et de condiments assez impressionnants ! Ils peuvent ainsi varier les saveurs pour un même plat grâce à l’utilisation de différentes sauces versées dans le bouillon de cuisson. quand je cuisine, il m'arrive souvent de piocher dans les sauces ou les condiments des collocs japonais pour tester le goût ! Ils ont tous au moins 3 ou 4 sauces et aucunes n'est pareilles !

.

224

Autre aspect déroutant pour un Occidental : la viande ! Vous trouverez très peu de morceau de barback comme chez votre boucher de quartier (un beau filet rôti, un poulet entier, etc …). Pour faciliter le repas, autrement dit l’utilisation des baguettes, la majorité des viandes vendues au Japon le sont sous forme de lamelles genre Kebab ou en petits morceaux dans le style sashimi j’avoue être un peu frustrée de ne pas pouvoir planter ma fourchette dans une belle entrecôte et la scier en mille morceau avec mon couteau ! Il n’est pas rare de manger un plat de viande accompagné de quelque morceaux de poisson par-ci par-là mon palais français ne parvient pas à s’y habituer …

 

500

Sachez enfin que chaque plat que vous dégusterez sera accompagné soit de riz, soit de nouilles. Ces deux aliments remplacent en quelques sortes notre éternel morceau de pain du repas ! Il existe une variété de nouille incroyable au Japon : soba, udon, shirataki etc … qui diffèrent selon les céréales utilisés lors de leur composition ! Vous expérimentez ainsi différents goûts et textures ! 

pensez quand même à prendre un ou deux médicament pour le transit intestinal ! Le riz tous les jours quand on est pas habitué, c'est hard core ...

Même si l’aspect de certains mets peut vous paraître carrément flippant, prenez votre courage à pleine bouche et testez !

Vous n’avez quand même pas fait 10000km pour manger McDo ?

 

563