Susceptible d’être mis à jour chaque semaine jusqu’à fin Avril en raison de la période des cerisiers et de beaucoup plus de temps libre.

Me suis dépêchée pour pondre cet article vu que plusieurs d'entres vous semblent se diriger par ici dans les semaines à venir !

Même si la plupart d'entre vous devez déjà être armés de vos guides touristiques avec une description complète des endroits les plus côtés et prisés de la ville, que vous avez scruté de long en large TripAdvisor, je m’suis dit que je pouvais bien vous transmettre un peu de mon expérience en tant que Kyôtoïte ! Dans cet article, je vais tenter de vous présenter mes endroits préférés après cinq mois de séjour dans l’ancienne Capitale Impériale.

 

4258c304972de869aaba930c68e12725

 

Restaurants :

 

okonomi_top

Chabana (Okonomiyaki) ~¥1200 : ce restaurant basé près de la Gare de Kyôto s’écarte quelque peu de la traditionnelle recette d’Okonomiyaki : il propose en effet plus de légumes qu’habituellement dans ce type de plat. Tomates, avocats, pommes de terre etc… que vous soyez Vegan ou non, vous ne pourrez que fondre en avalant les bouchées fondantes et gouteuses de ces petites merveilles !

Janbo (Okonomiyaki) ~¥600 : Situé pas très loin de ma Share House, ce petit resto’ propose des ENORMES okonomiyakis à des prix très bas ! A la fois bonne et copieuses, n’oubliez pas d’amener vos amis avec vous si vous espérez finir vos assiettes !

 

748

Fukurô (Yaki-Niku) ~¥2000 : un peu perdu au milieu de Kyôto et tenu par une joyeuse troupe de japonais souriants, ce Yaki-Niku offre un choix varié de viandes à faire griller ainsi que plusieurs sauces et légumes en accompagnements.

 

413

Tiger Gyoza (Gyoza) ~¥700 : cette chaine de restaurant japonais spécialisée dans les raviolis à la vapeur est encore relativement récente ! A Kyôto, il existe deux de ces endroits où vous pourrez déguster des gyozas de différentes sortes (sauce ponzu, sauce pimentée, au sésame noir etc …). Je vous conseille de vous rendre au restaurant situé près du "Ninja Restaurant" : il vient d'ouvrir, comporte deux étages et est beaucoup moins bondé !

.

Bars :

 

444_1531977923776407_156057266384178374_n

 

L’Escamoteur (cocktails) ~¥1200 : Bon … on ne va pas tourner autour du pot : ce bar est tout simplement le meilleur que j’ai testé de toute ma jeune vie ! En plus de vous plonger dans une ambiance « années 20, steampunk » avec une déco et une playlist exceptionnelle, les cocktails que l’on vous sert là-bas ont quelque chose de magique ! Normal lorsque l’on sait que Chris, le Patron originaire de Marseille est lui-même Magicien et part de temps en temps faire des shows à travers le Japon ! Lorsque vous commandez la première fois, ne regardez pas le menu et demandez plutôt « à être surpris » !

 

816

Ishimaru Bar (Gargotte) ~¥600 : J’ai découvert ce bar caché au fond d’un couloir de la rue Kawaramachi portant le numéro 13 番 grâce à mes collègues du Kawa Café. En plus d’un prix imbattable sur les alcools, vous vous retrouvez assis dans une pièce aux tons orangés-rouges avec des murs sur lesquels sont placardés des tableaux et billets du Monde entier ! Les employés du Kawa Café en ont fait leur QG « d’après-boulot », vous êtes donc quasi-certains de rencontrer des français là-bas !

.

547-2Agave (Mexican Bar) ~¥1500 : spécialisé dans la tequila, ce bar mexicain est un petit peu difficile à trouver : en face du « Felicita », grimpez la ribambelle de marches jusqu’à tomber sur une porte en bois massif. Lumières tamisées, airs de Mexico dans les oreilles et étagères ou s’alignent les bouteilles de Tequila : vous voici dans le Bar Agave ! Le cocktail le plus populaire est ici la Margaritha fruitée : choisissez parmi les différents fruits proposés dans le menu de la première page pour pouvoir tremper vos lèvres dans un Margaritha comme vous n’en avez jamais goûté !

 

252

Yebisu Bar (Bières) ~¥600 : ce bar appartient à une grande chaine japonaise et je conseille vivement à tous les étrangers en visite d’y faire un tour pour y expérimenter des bières aux couleurs et aux goûts parfois étranges !

.

N’oubliez pas d’aller voir :

 

229

Les ruelles Sannen-zaka, Ninen-zaka et Ishibei-Koji : vous déambulerez ainsi dans des zones ayant conservées leur touche « Japon ancestral » (en particulier pour Ishibei-Koji). Bordées par des magasins d’artisanats et de nombreux restaurants japonais, Sannen-zaka et Ninnen-zaka sont situées à la sortie de la rue commerçante du Kiyomizu-dera.

Ryozen Kannon : lorsque vous vous retrouvez en face de cette immense statue de la Déesse de la Compassion, vous ne pouvez qu’avoir le souffle coupé devant sa majesté, sa blancheur immaculée et son visage serein ! Je la préfère de loin aux Grands Bouddhas de Kamakura et Nara !

.

570

Bords de la Kamo-gawa : il est agréable de se promener en toutes saisons sur les bords de cette rivière située à l’est de Kyôto ! Si vous êtes de passage durant la floraison des cerisiers, vous pourrez admirez les reflets roses de ces arbres sur l’eau de la rivière.

Jardin du Sanctuaire Heian (saison des cerisiers) : En vous dirigeant vers le Sanctuaire Heian, vous verrez immanquablement l’immense torii rouge ouvrant la grande artère menant au Sanctuaire ! Le complexe est en très bon état avec des bâtiments aux couleurs flamboyantes ! Mais ne nous y trompons pas : la partie la plus intéressante de ce lieu est sans aucun doute le jardin aux cerisiers !

 

601

Ninna-ji (saison des Kôyô et des Cerisiers) : J’ai eu un coup de cœur pour cet endroit lorsque j’ai visité l’ancienne villa située à gauche de l’entrée dans le complexe. L’architecture est magnifique : vous déambulez en chaussette à travers le domaine d’un aristocrate de l’ère Impériale friand de jardins secs/zen qui vous en mettent plein la vue ! Le reste du complexe (gratuit) vaut vraiment le coût d’œil : entre sa pagode et son « champ » de cerisiers, c’est un endroit à ne pas manquer !

.

 

658

Jardin Botanique de Kyôto : Situé au Nord de Kyoto, au delà de la Place Impériale, le jardin botanique de Kyôto est un endroit époustouflant ! Fatiguée par les hordes de touristes débarquant chaque jour du Shinkansen, je me suis exilée dans cette zone reculée pour admirer sur les conseils de mes amis japonais le jardin aux Sakura.
Mais dans ce lieu, il n'y a pas que les cerisiers ! Une flore très variée qui ravira en toute saison le visiteur ! J'ai eu la chance de pouvoir profiter à la fois du meilleure moment pour admirer les sakura ET les tulipes du jardin. 
Entre la zone aux érables, aux pruniers, la serre exotique, le jardin à la japonaise, celui des roses et bien d'autres encore, vous trouverez forcément votre bonheur dans ce lieu !

 

 

4154ab2da9fac54c86bd5cc1d1a6eb3d