775

Pas de doutes possibles : Maman est bel et bien arrivée !

 

753

En à peine une semaine, elle m’a déjà fait faire tout un tas de trucs que je n’ai encore jamais osé expérimenter au Japon « Moi j’y suis pas tous les jours sur cette île ! Allez hop, suis-moi ! ». Après avoir embarqué dans un pousse-pousse et fait courir sous 25°C un pauvre jeune homme à travers la forêt de bambous de Kyôto notez que vu le prix qu’on a payé à la fin, doit pas être si pauvre que ça c’jeune homme !, après avoir pris rendez-vous dans une véritable institue de massages japonais « Whaaa, ce massage aromatique était géniale ~o~ et ton Shiatsu Maman ? » « Euh … dénouant ? » après avoir acheté tout un tas de trucs WTF « Ahaha ! Des galettes au goût qui arrache la gueule ! » et terminé en assistant à un spectacle mêlant danse de Geishas, théâtre traditionnel et prestation avec des marionnettes, je me remets doucement de cette première semaine rock’n’roll !

 

792-3

En parlant d’achats … je profite de mon blog pour m’adresser à toutes ces personnes qui se disent « amis de la famille » et qui ont passé commande de cadeaux souvenirs auprès de ma Mère : grâce à vous, j’ai à présent la certitude de ne jamais avoir d’héritage …

Z’avez intérêt à kiffer vos cadeaux bande de gueux, elle s’est donné BEAUCOUP de mal pour vous trouver de beaux trucs typiquement japonais malgré ma voix en fond sonore qui lui disait « mais prends leur une connerie, on s’en fout ! ». J’espère qu’y’aura un retour sur investissement … Enfin si vous les reçevez un jour parce que vu comment elle s’est chargée, j’vois pas comment elle va caser l’tout dans l’avion !

 

793-2

Niveau visites, pas de demi-mesure ! Chaque jour je l’ai fait marcher encore et encore pour lui montrer les meilleurs endroits de la ville et des alentours (crochet par Osaka, Nara, Uji et Inari), l’entrainant manger dans mes resto’ préférés coup de cœur pour les Okonomiyaki et les Gyozas ! et elle a même eu l’occasion de rencontrer mes anciens colocs lors d’une petite soirée improvisée à la Share House !

Notre rythme quotidien est un petit peu décalé : généralement, on s’extirpe de nos lits aux alentours de 10h pour décoller aux alentours de midi ouais, on traine pas mal ! C’est les vacances =D. Dans le cas où l’on s’accorde une grasse mat’ encore plus longue et que nous occupons toujours la chambre à midi et demi, nous avons droit à un coup de téléphone de l’accueil qui nous informe que « Le room service est jusqu’à 14h. Aurez-vous quitté la chambre à cette heure-là ? ».

 

785

Aaaah … le room-service … Ils doivent nous détester les pauvres … Avec nos deux énormes valises de voyages, nos sacs de cabine obèses et le fait que l’on crèche dix nuits dans le même hôtel, on s’est UN PEU éparpillé … Bon, on essaye toujours de ranger au mieux pour les aider dans leur nettoyage mais c’est toujours un peu le zbeul’ … Je pense qu’ils ont dû en envoyer un de leur agent de ménage à l’hosto' le jour où l’on a fait une lessive et que l’on a tout accroché dans la salle de bain en mode « Gitan » « Il … il y avait des CHAUSSETTES partout … Elles … elles gouttaient dans la baignoire … Docteur, qu’ai-je fait pour mériter cela ? »

Bref’, nous quittons l’hôtel TARD ! A l’opposé de tout ce que préconisent les guides de voyage : « Si vous voulez éviter la foule, partez tôt ! » « Venir de bon matin » « Levez-vous avec les poules » et patati et patata … Et bien partir TARD est mille fois mieux que partir TÔT ! Oui Messieurs-Dames !

 

760-1

Tout d’abord vous êtes en pleine forme après une loooongue nuit de sommeil et ensuite vous assister au départ des hordes de gugusses ayant suivis les directives de leur guide de voyage ! Résultat : à partir de 15h, les monuments et lieux célèbres se vident littéralement de leurs troupeaux de touristes !

Il faut savoir que la plupart de ces endroits ferment à 17h. Les gens se pressent donc pour s’y rendre bien avant et enchainer les visites avant cette heure limite. A 17h, ils sont ainsi exténués de leur journée marathon et rentre s’effondrer dans leur hôtel pour être prêt à repartir le lendemain aux aurores.

Ben nous, on fait l’contraire !

 

806-2

On arrive pépère tranquille entre 15h et 16h, on profite d’une visite calme, zen, reposante, avec une luminosité absolument exceptionnelle lors des couchers de soleil, on prend le temps d’admirer, se promener, dans mon cas d’expliquer tel ou tel truc sur la culture japonaise. Plusieurs fois nous avons acheté les « derniers billets » du jour en nous pointant à 16h50 ! Je n’en reviens toujours pas d’avoir pu visiter le Ryoan-ji avec seulement trois pelés et deux tondus ! :O Idem pour le Pavillon d’Or : le circuit est habituellement tellement bondé que des bonhommes sont engagé rien que pour faire la circulation et éviter les bousculades mais à partir de 16h, une vrai petite balade reposante !

.

La dernière astuce « visites tranquilles » consiste aussi à checker les lieux et monuments qui n’ont PAS D’HEURES DE FERMETURE ! Genre le Fushimi Inari Taisha (le chemin au 10 000 torii), complètement désert à partir de 18h30 ! J'ai redécouvert tous les lieux visités cette semaine avec ma Maman SANS LA FOULE ! Un vrai bonheur !

 

810-1

Vendredi soir, ma Mère m’a limite ordonnée d’aller passer une dernière soirée avec mes amis de Kyôto pour « un au revoir en bonne et due forme » ! Ni une, ni deux, j’ai envoyé des messages à tous les copains des environs pour qu’ils ramènent leur frimousse à L’Escamoteur, mon bar préféré ! J’ai passé toute ma soirée là-bas à voir défiler plusieurs de mes connaissances, papoter, rigoler et trinquer autour des meilleurs cocktails de Kyôto du Monde. Chris, le Patron, a enchainé les petites attentions : « Tiens un Badge aux couleurs de cette marque d’alcool ! » « Un cocktail spécial Chloé ! » « Allez, t’es autorisée à embarquer un menu ! ».

.

.

810-6

Rie ma partenaire de sorties nocturnes a été ADORABLE en m’offrant des cadeaux d’au revoir et en me payant plusieurs verres malgré sa longue journée passée dans le Shinkansen Fukushima-Kyôto, 6h de route:/ Dure d’être conductrice de ces trains-là !. J’ai vu aussi quelques colocs débarquer pour les derniers « ByeBye Chloé-chan ». A la fin, on m’a offert THE COCKTAIL : celui disponible seulement à partir de 23h, qui coûte un aller-retour jusqu’au lac Biwa, que la légende dit « magique » car il réaliserai les vœux : L’Elixir ! Après un véritable spectacle de mixologie orchestré par Chris, j’ai eu le droit de goûter à ce petit bijou <3

C’est aujourd’hui que je quitte Kyôto ! Je galère un peu à finir ce journal de bord car je fourgue en même temps tout mon bazar dans ma valise faut qu’on quitte la chambre à dix heure ! Quelle cruauté T.T et l’on s’apprête à prendre le train en direction du Mont Koya, zone complètement paumé dans les montagnes au sud du Kansai, pour deux jours dans un monastère bouddhiste !

 

826

Je ne regrette vraiment pas d’avoir choisi de déposer mes valises ces cinq derniers mois dans cette ville exceptionnelle ! Ce fut un vrai bonheur de découvrir tous un tas de petits coins secrets à vélo, à pieds, avec un coup dans le nez, de déguster ses spécialités, croiser au détour d’un carrefour une Maiko marchant à petits pas pressés, écumer les zones commerciales remplies de produits traditionnels et découvrir tous les jours un nouveau temples ou sanctuaire !

Je peux donc dire fièrement : j’ai habité à Kyôto et j’AIME cette ville !

enfin sauf quand elle se prend les vagues de pollution de Chine … là je crève asphyxiée :/

 

770

 

La semaine prochaine : Séjour dans un monastère ! Balades à Kobe et Himeji ! Départ pour Kyûshû !

.