Cet article est à destination des voyageurs

Parce qu'y'a quand même vachement d'truc à faire avant de partir et qu'tu vas pas forcément y penser tout seul ...

"Comment éviter de se retrouver dans la merde une fois sur place ..."

 

~

Ô révéré Lecteur de mon humble blog,

Peut-être appartiens-tu à cette catégorie de personne qui aime partir en voyage du jour au lendemain, sans vraiment rien préparer, avec juste un sac sur le dos et des rêves pleins la tête. Peut être penses-tu qu'il suffit d'un passeport, d'un Visa et d'un billet d'avion pour partir à l'aventure au bout du monde et que "On verra bien une fois sur place" ! Eh bien laisse moi te dire qu'alors ...

... tu vas en CHIER !

Rappel à tous ceux qui ne l'ont pas encore compris : le PVT, c'est long. Un an maximum et en moyenne 5 mois minimum. Autrement dit on ne prépare pas un voyage d'une telle durée de la même manière que ses vacances d'été au Bled ! Certes le passeport, le Visa et le billet d'avion sont la base de tout bon départ mais pour les longs voyages, ceux où tu t'installes dans le pays, où tu prévois de travailler, bref les voyages où tu comptes VIVRE dans le pays choisi demandent une préparation légèrement plus complexe !

Etant une maniaque du contrôle et de l'organisation et ayant tout mis en oeuvre en amont pour partir le plus sereinement possible, Ma Gracieuse Personne met à votre disposition son dossier élaboré à la sueur de son front, à l'arrachage de cheveux, au rongement d'ongles, à la bouteille de Ballantine's et à la force de son esprit combatif ! Faites-en bon usage ...

 

~

1) L'Administratif Wow vous enfuyez pas déjà ! On commence par le plus marrant :D

*

106152496_o

=> Prendre une assurance : dans le cas du Japon et de l'Australie, l'assurance n'est pas obligatoire pour les PVTistes TOUTEFOIS ... toutefois vous prenez un sacré risque si vous partez sans être assuré. Au moindre pépin de santé, vous pouvez vite vous retrouver à l'hosto' avec une dette s'étalant jusqu'à votre 3ème génération ! Oui je sais, la plupart des PVTistes sont jeunes, en bonne santé, invincibles, surpuissants etc, etc ... N'empêche qu'à la moindre écharde dans l'doigt on appelle tous Maman. Nan mais tu comprends, j'la voyais pas et puis j'ai pas ta technique ... 

On ne rigole pas avec la Santé ! Il existe de nombreuses assurances, pour vous aider à choisir la vôtre, jetez un oeil au comparatif élaboré par PVTistes.net.

*

=> Passer à la Banque : cette étape est absolument indispensable ! Les pays du PVT ont tous leur propre monnaie, bien différente de nos petits euros. Pour préparer votre banquier à la fuite de vos économies vers une banque étrangère concurrente, ayez l'amabilité d'aller le prévenir avec votre plus beau sourire. Pensez surtout à effectuer les opérations suivantes pour vous donner plus de liberté lors de votre séjour :

- Relever votre plafond de retraits internationaux,

- Relever votre plafond de découvert sur votre compte courant (une fiche de paie peut parfois vous être demandée),

106152619_o

- Effectuer une procuration au nom d'une personne de confiance qui pourra gérer vos comptes en France (présentez-vous à votre banque avec ladite personne). Je vous conseille vraiment de ne pas négliger cette étape ; les transferts de fonds d'un compte à un autre se font généralement au moyen de RIB et de la signature du demandeur. Notez que si vous ouvrez un compte à l'étranger, vous n'allez pas revenir en France pour signer le virement de vos économies. La procuration vous donnera la possibilité d'envoyer (par mail) votre nouveau RIB à votre personne de confiance qui le portera à votre banque et signera à votre place le transfert de fonds ! Evitez simplement de choisir la frangine fauchée ou votre chéri(e) resté(e) en France que vous avez trompé la veille ...

- Faire une demande d'anti-blocage de votre carte de crédit dans le pays concerné : avec les nombreuses fraudes à la carte bancaire qui ont lieu ces dernières années, les banques ont tendance à bloquer vos cartes lorsqu'elles soupçonnent une activité "anormale". Le retrait de sommes plus ou moins importantes dans des pays étrangers (généralement en dehors de l'UE) fait parties de ces activités anormales. Signalez donc bien vos dates de départ, de retour approximatif et du pays où vous vous rendez.

106152660_o

- Demandez combien de liquide vous pouvez retirer par jour et par semaine à l'étranger,

- Assurez-vous d'avoir accès à vos comptes par internet,

- Vérifier la date d'expiration de votre carte bleue,

- Sortez un peu de liquide en euro que vous conserverez sur vous durant votre premier mois (au cas ou il vous arrive un pépin de banque/d'escale/etc... entre 100-200€),

- Demander une version papier de votre contrat pour bien tout relire chez vous :)

*

=> Passer à la Sécurité Sociale : comme pour la banque, les prévenir que vous partez un an à l'étranger est la moindre des choses. Vérifiez votre régime de couverture sociale afin de ne pas vous retrouver sans rien dans le cas d'un rapatriement d'urgence (Régime des Parents ? Des Salariés (fiches de paie !) ? Des Fonctionnaires ? etc ... note : vous finissez vos études en France et enchainez avec votre PVT : changement de régime, normalement vous retournez sur celui de vos parents si vous avez moins de 25 ans).

*

Téléphone

=> Résilier (ou non) votre abonnement téléphonique : cette démarche est facultative. Pour ceux qui payent un forfait à 3548€/mois, je vous conseille de le résilier au plus vite :) Dans le cas d'un forfait relativement peu élevé (2€), vous pouvez choisir de conserver votre abonnement et par conséquence, votre numéro de mobile. Petit conseil dans le cas du Japon : laissez votre téléphone en France. Il n'y a que très peu de carte SIM là bas et, dans le cas d'un PVT, il vous faudra surement un numéro propre au pays dans lequel vous résidez.

Note Bonus : Je ne suis pas concerné donc je ne peux pas vous aider mais, selon votre situation, pensez à passer à Pôle Emploi pour régulariser votre statut !

*

2) Check'up Médical :

Si vous avez la gangrène, il vaut mieux s'en rendre compte AVANT de partir ! C'est pourquoi je vous incite à aller voir les différents spécialistes suivants, histoire de ne pas être rapatrié 10 jours après votre départ ...

medecin

- Médecin traitant : pensez à lui demander certains médoc' comme les anti-douleurs (Doliprane&Co, beaucoup d'Occidentaux trouvent que les médicaments japonais n'ont pas d'effets sur eux. Les filles, pensez aux comprimés contre les douleurs menstruelles), des trucs contre la constipation (eh oh ! J'te rappelle que tu vas bouffer pas mal de riz là bas ! Sois pas timide et présente ta requête avec le sourire) ... demandez lui conseil ! Perso il m'a filé des trucs contre les courbatures et le rhume. Inutile de demander des capsules d'iode à moins d'arriver au Japon en pleine catastrophe nucléaire. Attention à vos vaccins. Pensez notamment à faire celui contre l'encéphalite japonaise si vous prévoyez de vous rendre dans des zones agricoles ou très humides (attention, 2 injections à 28 jours d'intervalle). Une prise de sang d'ensemble peut aussi être une bonne idée !

- Dentiste : carie, couronnes, arrachage de dents de sagesse, état de vos gencives ... Vérifiez où vous en êtes !

- Dermatologue : pensez surtout à lui montrer vos grains de beauté, que ceux-ci ne dégénèrent pas en cancer de la peau ou s'avèrent être une forme de vie non-identifiée o.0

- Gynécologue : pour un examen de la totale et obtenir une ordonnance pour un stock de contraceptifs/ un rdv pour une pose de stérilet etc...

 

Et pour finir ce trèèès long article :

3) Allez rendre visite à votre famille et vos amis

=D

FatigueGraine3

 

Très fatiguée après toutes ces démarches épuisantes ...

.