En raison du décès de mon appareil numérique après près de quatre années de bons et loyaux services, j’ai le regret de vous annoncer que la quantité et la qualité de mes photographies ont subies une baisse assez conséquente depuis cette semaine parce que j’suis pas douée pour prendre des photos avec c’foutu portable qui n’est pourtant pas trop mal ! Juste que j’ai pas les outils de mise au point habituel, recadrage etc …

 

1171

 

Bien tenté de me rendre à Akihabara (Cité Electronique de Tôkyô) et Shinjuku pour demander des conseils dans les boutiques spécialisées mais j’suis juste parvenue à m’faire agresser limite insulter par des « OH MAIS IL EST BIEN TROP VIEUX VOTRE APPAREIL ! Tenez, regardez un peu celui-ci qui est un dernier cri ».

Mon bonhomme, si j’achète un APN au Japon j’peux être certaine qu’il rendra l’âme dans l’année : la différence de voltage (220-240 en France et 100-130 au Japon) fera griller le délicat APN en moins d’deux ! C’est donc déçue et contrariée que je suis ressortie d’la boutique, plus grande que n’importe quel centre E.Leclerc de chez nous, pour me retrouver nez à nez avec UN MATSURI !

 

1152

Un Matsuri est une sorte de festival traditionnel japonais. J’avais déjà pu assister à certains dans différents lieux de mon voyage  mais alors JAMAIS J’AURAI IMAGINE A SHINJUKU ! Disons que les Matsuri demandent une organisation d’enfer car dans la plupart d’entre eux (pas tous), la célébration tourne autour de ce que l’on pourrait nommer « la Promenade de la Divinité du Temple à l’Honneur ».

 

1160

En gros, un autel portatif dans lequel « l’esprit » de la Divinité du Temple repose est baladé à travers les rues entourant le temple. Seulement voilà, l’autel, Mikoshi, est un truc ENORME porté à bout de bras par plus de 30 personnes sans cesse relayer par d’autres porteurs ! Ces derniers font un sacré boucan genre de « Oh Hisse » pour se donner du courage et s’entre-motiver ! Ajoutons que l’autel doit être agité dans tous les sens pour qu’il émette des petits bruits rappelant le Temple (clochettes sur le toit etc …).

 

1154

Au Matsuri de Shinjuku, ce n’est pas un Mikoshi qui se baladait, mais TROIS ! Un sacré bordel dans les immenses avenues du quartier : la circulation était alternativement coupée suivant le parcours des porteurs j’me disais bien qu’c’était bizarre que ce soit le jour « avenues piétonnes » aujourd’hui …,  au moins 700 personnes chargées du bon déroulement du Matsuri (porteurs, relayeurs, staff, circulation, prêtres, prêtresses etc …). Assez déroutant de voir un festival « traditionnel » au beau milieu des gratte-ciels de la Capitale mais une ambiance de folie =D

 

1170

Changement de tonalité le lendemain : une des filles nouvellement arrivée dans la chambre de la Guest House était une chanteuse d’Opéra et, comme on a pas mal sympathisé avec mes deux voisines de lit, elle nous a offert des place pour son concert gratos ! Direction l’Opéra City de Tôkyô pour assister à une heure de chants lyriques tirés de l’œuvre « Hamelet » de Shakespear.  Sa voix ma littéralement soufflée ! Je crains de m’être un peu trop habituée aux voix nasillardes et suraiguës de mes amis lors des Karaoke … Enfin un peu de douceur pour mes oreilles !

Ma dernière journée à Tôkyô s’est déroulée sur l’île artificielle d’Odaiba favorite place ;P : manger des glaces, traîner sur la plage sous un soleil magnifique, admirer le soleil couchant sur le Rainbow Bridge … pas mieux pour dire au revoir à la Capitale !

1174

 

Direction ensuite la ville portuaire de Yokohama ! Une fois les valises larguée dans la nouvelle Guest House, balade à travers le TRES POPULAIRE quartier chinois ! Bon, si vous lisez mes journaux de bord depuis quelques mois, vous savez que la Chine et les Chinois, c’est pas trop ma tasse de thé sauf avec Lagu-chan que j’ai rencontré la semaine dernière et qui est la première chinoise avec qui j’me suis bien entendue ! Mais elle a tellement absorbé la culture Jap’ que j’suis pas sûre de pouvoir encore la qualifier de « chinoise » …. J’avais pas mal hésité avant de réserver un truc à Yokohama en m’disant « Mais y’aura que des chinois impolis qui cracheront en visant mes pieds, qui m’bousculeront dans les rues, qui tirerons la gueule toute la journée etc … ». Mais Yokohama étant réputée être une ville très cosmopolite, j’ai laissé mes réticences de côté.

.

Et ben j’ai bien fait !

 

1175

Les Chinois sont certes, les pires touristes du Monde bon okay, en concurrence avec les Ricains …, mais pour « accueillir » le touriste, ils font tout de même l’effort de changer un peu d’attitude #faux-culs !. N’allez pas jusqu’à espérer un sourire mais vous pouvez au moins vous réjouir d’être accueilli dans les boutique par des « Bienvenue » et des dégustations de thé ou de pâtisseries chinoises retour de la Pique-assiettes professionnelle !.

 

1176

Le quartier chinois de Yokohama est très dépaysant : décos, odeurs différentes, des restos chinois PARTOUT, des bouddhas, vêtements chelous et pandas vendus dans chaque boutique et le must : j’ai beau parler japonais et anglais, personne n'me comprend quand j’cause …

Je m’suis offert un petit diner « buffet » dans l’un des nombreux restos pour tester un peu la cuisine chinoise : un choix de plus de 120 plats différents à volonté sans limite de temps ! Comme je ne connais absolument rien à ce type de cuisine hormis les gyozas, les brioches à la viande et les rouleaux d’printemps, je m’suis un peu servie en mode « aventurière-j’sais-pas-c’que-j’mange-mais-ça-fait-partit-du-fun » ! Même si j’étais un peu angoissée de m’retrouver avec du chien dans l’assiette, je n’me suis pas privée et ai largement profité de la formule Buffet-All-you-can-eat. Enfin … surtout en ce qui concerne les desserts

 

1204

Autant je n’ai rien trouvé d’exceptionnel aux plats « salés » (soit trop épicé et tu ne sens absolument rien de ce que tu manges, soit baigné dans une sauce pâteuse écœurante … mention spécial aux crevettes et aux viandes qui n’avaient absolument aucune saveurs … incapable de dire si je mangeais du porc, du bœuf ou du chien …), autant j’ai adoré leurs desserts ! Une dizaine de sorte de dessert en gelée/tofu aux saveurs mangue, coco, café, amande, tapioca très fraiches qui sont super agréables à déguster après une journée de 30°C ! La tête du serveur quand il est passé à ma table et qu’il s’est retrouvé face à 11 soucoupes à dessert =D

Note : d’après ma coloc Ines de Kyôto dont la sœur réside en Chine « la bouffe servie EN CHINE est incomparablement meilleure à celles servies dans les restaurants chinois du Monde entier ». Ce n’est donc pas de la VRAIE cuisine chinoise que j’ai expérimenté mais plutôt de la cuisine « pour touristes ».

 

1195

Mais Yokohama ne se limite pas à son quartier chinois ! Au contraire ! C’est dans la zone dénommée « Minato-Mirai » que je me suis éclatée : en plus d’immeubles démesurés à l’architecture impressionnante et d’un parc d’attraction complètement déjanté (Cosmo World), Minato-Mirai regroupe tout un tas de boutiques qui m’ont fait décoller sur une autre planète ! Crise de folie dans les boutiques officielles Jump (goodies One Piece, Naruto, Bleach etc …), Ghibli (Totoro, Kiki la Petite sorcière etc …), le Pokémon Center et le Disney Store !

Oui c’est vrai, on peut aussi trouver ces boutiques à Tôkyô ! Mais pour être passées dans celles de la Capitale, je peux vous assurer d’une chose : les boutiques de Yokohama sont dix fois mieux ! Beaucoup plus de choix dans les produits, moins de monde, plus d’espace : le jour et la nuit !

Une fois mon shopping otaku terminé (otaku = fan de manga), balade sur les îles artificielles du port avec vue sur les ferrys, paquebots et la baie de Yokohama puis slalom dans les allées fleuries des parcs ! Moi qui appréhendais mon séjour dans cette ville, au final je l’ai ADORE !

 

1190

 

La semaine prochaine : DERNIERE SEMAINE AU JAPON ! Fin du séjour à Yokohama ! Retour à Ninomiya pour aider Miki& Ryohei à préparer leur mariage qui aura lieu Samedi prochain !

.